Le Syndrome de la Souris

Copier et coller, glisser, déposer, sélectionner, défiler, autant de gestes qui s’exécutent tous les jours avec une souris. Le télétravail a ses avantages certes, mais il ne faut pas occulter les multiples douleurs qui naissent des mauvaises positions adoptées devant l’ordinateur. L’un de ces maux est particulièrement associé à l’utilisation de la souris. Lorsque vous ressentez de vives douleurs au niveau du poignet et de la main, il pourrait s’agir du syndrome de la souris. Apprenez-en plus au sujet de ce trouble qui guette la plupart des personnes qui travaillent sur ordinateur.

1) Qu’est-ce que le Syndrome de la Souris ?

Le Syndrome de la Souris (aussi appelé tendinopathie de la souris) est une lésion causée par un stress répétitif. Il est lié à l’usage d’un ordinateur et à l’exécution de mouvements répétitifs avec une souris. Cette pathologie se manifeste généralement de plusieurs manières, notamment par des douleurs à des endroits spécifiques du corps. Pour épargner tout abus de langage, le syndrome de la souris ne constitue pas une maladie. Le terme syndrome s’emploie pour décrire un ensemble de signes qui traduisent un malaise.

C'est quoi le Syndrome de la Souris

Le syndrome de la souris appartient à la famille des troubles musculosquelettiques (TMS). Pouvant se manifester par une tendinite ou par le syndrome du canal carpien, il apparaît chez les personnes utilisant régulièrement une souris d’ordinateur. La notion englobe les douleurs dues aux clics répétitifs, la frappe au clavier ainsi que l’adoption de postures et de gestes inappropriés.

En effet, la manipulation d’une souris nécessite l’intervention de presque tout le haut du corps (des épaules aux doigts en passant par le coude, le poignet et les mains). Les cervicales, les vertèbres dorsales, l’avant-bras et le bras jouent aussi un rôle primordial. En répétant continuellement les mêmes gestes, les différents membres finissent par s’user avec le temps.

Très souvent, ce syndrome se révèle sous différentes pathologies que peut clairement nommer un professionnel de la santé. Au nombre de ces troubles, le médecin peut diagnostiquer un syndrome du canal carpien ou une tendinite. Pour le premier diagnostic, le télétravailleur peut ressentir des sensations inhabituelles dans la main et une faiblesse musculaire.

Douleurs Syndrome de la Souris

Autrement, le syndrome de la souris correspond simplement à une inflammation des tendons des muscles de la main. Cette tendinopathie survient à la suite de mouvements répétés et de positions prolongées durant le travail avec l’ordinateur. Ainsi, ce trouble musculosquelettique peut paraître supportable lors des premières manifestations.

Cependant, il vaut mieux consulter un médecin et suivre un traitement adapté pour limiter toute évolution vers les incapacités sensitivomotrices de la main. Pour davantage comprendre le syndrome de la souris, il faut s’intéresser à toutes les conditions favorables à ce mal.

2) Les causes du Syndrome de la Souris

Les causes du Syndrome de la Souris

Pour ce qui est de la cause de ce syndrome, les études ont avancé plusieurs facteurs. Le syndrome de la souris figure parmi les maladies professionnelles, il survient lors du travail statique répétitif sur l’ordinateur. En effet, l’utilisation de la souris et du clavier durant de longues heures perturbe la physiologie des structures articulaires et périarticulaires de la main. Ce trouble musculo-squelettique peut également être affecté par d’autres facteurs extérieurs existant sur le long terme, capables d’augmenter la douleur. Entre autres, il s’agit :

  • Du déséquilibre hormonal provoqué par la grossesse ou la ménopause ;
  • Des troubles du métabolisme, à plus forte raison les maladies comme le diabète, l’hypothyroïdie et l’arthrite rhumatoïde ;
  • De l’exposition de la main ou du poignet à un milieu froid ;
  • Des traumatismes survenus à la main et au poignet ;
  • Du surpoids, des troubles du sommeil et du stress ;
  • De l’utilisation d’un appareil à vibration.
  • Outre la douleur, ces facteurs peuvent entraîner un inconfort, des sensations de froid, de raideurs et de fourmillements. La connaissance de ces conditions permet de prévenir la survenue du TMS.

    3) Les symptômes du Syndrome de la Souris

    Les symptômes du syndrome de la souris concernent les membres supérieurs qui interviennent lors de l’usage d’une souris. Ils se déclinent sous plusieurs formes et le syndrome du canal carpien en est le principal. Dès les manifestations de cette pathologie, il convient de ne pas les ignorer. Si la situation perdure, elle peut en effet se solder par la perte de la sensibilité, voire la paralysie des doigts.

    Symptômes du Syndrome de la Souris

    A) Le Syndrome du Canal Carpien

    Le syndrome du canal carpien est la principale manifestation de celui de la souris. Il s’agit d’un état douloureux au niveau des mains et des doigts. Laquelle douleur se produit quand il y a un manque d’espace pour le nerf médian. Les caractéristiques typiques de ce syndrome sont les suivantes :

  • Une sensation de fourmillements ;
  • L’engourdissement, du mal à plier les doigts;
  • Les sensations de picotement, brûlure et de douleur ;
  • Les difficultés à exécuter des gestes du quotidien qui nécessitent l’intervention des doigts.
  • Elles s’aggravent souvent dans la nuit ou lorsque le bras est immobile.
  • Il existe d’autres manifestations du syndrome de la souris :

    B) Le Syndrome du Canal Cubital

    Le syndrome de la souris se manifeste également par l’incarcération du nerf ulnaire. Il survient à cause des pressions sur ce nerf au niveau du coude ou des poignets. Il inclut des sensations de picotement dans l’annulaire, l’auriculaire et dans la paume des mains, particulièrement sous les doigts. De plus, l’incarcération des nerfs peut causer des douleurs sévères au coude et à l’avant-bras.

    C) L’Épicondylite du coude

    Ce symptôme du syndrome de la souris encore appelé tendinite du coude est provoqué par une blessure liée à la surcharge susceptible de survenir au cours du travail. Surtout lorsque ce dernier se produit de manière répétitive. L’épicondylite du coude produit des douleurs intenses, principalement autour de l’extérieur du coude.

    D) La Tendinite de Quervain

    La tendinite de quervain ou ténosynovite est une irritation douloureuse des tendons à l’arrière du pouce. L’un de ses variants les plus courants se situe à la hauteur du poignet et est causé par un stress à ce même niveau du bras.

    4) Comment se manifeste le Syndrome de la Souris ?

    Les symptômes du syndrome de la souris varient d’un sujet à un autre. Pendant que certains ont mal au cou, d’autres peuvent ressentir des douleurs aux épaules, aux poignées ou dans les mains. Généralement, les maux se manifestent pendant que le sujet travaille sur un ordinateur. Une personne atteinte du syndrome de la souris peut aussi souffrir d’endolorissements ou de brûlures dans tout le prolongement du bras. Ce trouble se manifeste également par des raideurs ou des tensions allant de l’avant-bras jusqu’aux extrémités. Les mains du sujet voient leur force s’amenuiser et les maladresses se multiplient.

    5) Les conséquences du Syndrome de la Souris

    Le syndrome de la souris affecte notamment les tissus mous du corps à savoir : les muscles, les tendons et/ou les nerfs. Il n’atteint les os que lorsqu’ils font l’objet d’un usage intensif. Si ce trouble provoque des douleurs chez certains, d’autres ressentent plutôt des fourmillements dans les doigts. Certains patients encore semblent atteints de paralysie ou des difficultés à effectuer certains mouvements. Il devient alors difficile pour le sujet d’user correctement de ses mains ou de ses bras. Dès lors, les usages du quotidien comme l’insertion d’une clé dans une serrure ou la tournure d’une poignée se transforment en un véritable calvaire. Des douleurs peuvent se faire ressentir du bout des doigts jusqu’aux cervicales du sujet atteint. Pour en avoir le cœur net, l’idéal est de consulter un médecin généraliste ou un ostéopathe.

    6) Les traitements et solutions pour éviter le Syndrome de la Souris

    Face à ce mal, outre les cas graves qui nécessitent un traitement médical, le traitement classique repose essentiellement sur l’adoption de quelques gestes et astuces simples.

    Traitements et Solutions contre le Syndrome de la Souris

    A) La guérison par des gestes simples au quotidien

    - Les exercices de mobilité de la main

    Puisque les postures prolongées entretiennent la douleur et la raideur des articulations, il est nécessaire de pratiquer des exercices de mobilité en amplitude complète. Ces derniers doivent être exécutés au niveau du poignet, de la main et des doigts.

    Syndrome de la Souris : Travail de la mobilité de la main

    De fait, la dynamique permet de garder activée la circulation sanguine et lymphatique des tissus musculaires et articulaires. Le sang circule bien et les articulations de la main et du poignet sont détendues.

    - La consommation d’eau

    Cela ne fait aucun doute que les positions prolongées fatiguent les muscles, car ils sont longtemps maintenus en effort. L’hydratation est importante dans la mesure où elle permet de libérer les toxines issues de cette hyperactivité musculaire. Ce geste s’accompagne aussi d’un massage des muscles.

    Syndrome de la Souris : Hydratation

    - Le massage des muscles de la main

    Pour masser les mains, il n’est pas obligatoire d’aller dans un institut spécialisé. Le travailleur peut pratiquer l'automassage : se servir d’une main pour effectuer des pressions plus ou moins longues sur l’autre main. L’utilisation d’huile n’est pas recommandée. Autrement, il faudra interrompre le travail devant l’écran plus longtemps que prévu, à cause du nettoyage des mains huilées.

    Si possible, on peut se procurer un outil de massage en forme de cône. Le sommet doit être tout de même arrondi pour ne pas agresser la paume de la main. Ce genre de dispositif permet d’insister sur les zones douloureuses inaccessibles aux doigts.

    Massage de la main Syndrome de la Souris

    B) L’ergonomie au travail

    Travailler à distance n’exclut pas de s’équiper convenablement pour accomplir ses tâches. D’ailleurs, il faut se créer un cadre adapté au type et à la charge de travail, puis se munir de matériel adéquat. Cela dit, le clavier et la souris doivent être disposés de sorte que les avant-bras et les mains reposent entièrement sur la table.

    La prévention par des outils de travail adaptés

    Le bureau ainsi que la chaise qui l’accompagne doivent être à une hauteur suffisante pour assurer une bonne installation du travailleur. Des accessoires comme le tapis de souris ergonomique permettent au maximum de freiner l’apparition du syndrome. Il en existe de différentes formes pour répondre au besoin de chaque télétravailleurs.

    Syndrome de la Souris : Tapis de Souris Ergonomique
    Utiliser un tapis de souris ergonomique

    Le tapis de souris ergonomique fait référence à un support en coussinet destiné à réduire l’inconfort causé par l’utilisation d’un ordinateur. Vendu à un coût accessible, il offre aux poignets le maintien adéquat pour un usage convenable du clavier et de la souris. Cela permet de réduire la tension que subit la main du fait de sa pose sur une table. Ce type d’accessoire permet à l’utilisateur de garder une position neutre à condition de bien le choisir. Outre sa fonction préventive, le tapis de souris ergonomique permet également de venir à bout du syndrome de la souris.

    Les avantages d’un tapis de souris ergonomique

    En principe, un bon tapis de souris devrait aider à adopter une posture neutre et confortable. Un tel support devrait éviter à l’utilisateur de devoir plier le poignet vers l’arrière ou sur les côtés avant de bien travailler. Cela permet de prévenir les risques de lésion et de blessure au niveau du poignet. En effet, les tapis de souris classiques présentent un défaut d’ergonomie. Trop petits et trop fins, ils ne permettent pas un confort optimal du travailleur et ne permettent pas la prévention contre les divers troubles.

    Eviter la douleur du Syndrome de la Souris
    Bien utiliser son tapis de souris ergonomique

    Pour se prémunir contre toute sorte de malaise lié à une mauvaise posture de travail, il est indispensable d’adopter une position ergonomique. Pour ce faire, la première chose est de vous asseoir sur un siège confortable.

    Privilégiez un bureau tout aussi ergonomique que le tapis de souris. Le repose-poignet ergonomique favorise l’alignement idéal des mains et des poignets en maintenant le clavier et la souris sous l’avant-bras. Il améliore la circulation du sang partant des bras aux articulations des doigts. Par ailleurs, les épaules et le cou sont moins sujets aux accumulations de tension. Dès lors, les risques de troubles musculosquelettiques s’amenuisent. Par la même occasion, le syndrome de la souris guérit et vous gagnez en productivité.

    Comment choisir un tapis de souris ergonomique ?

    Le premier critère à prendre en considération pour le choix d’un tel support demeure son ergonomie. Celui-ci dépendra essentiellement du rembourrage de votre tapis.

    La mousse à mémoire de forme et le gel restent les matières les plus prisées. En effet, la première, en raison de sa viscoélasticité, s’adapte parfaitement à la forme de votre poignet. Elle reprend son aspect d’origine dès que vous relevez le bras. Moins adaptable que la mousse à mémoire de forme, le gel conserve toujours sa forme initiale.

    Outre le rembourrage, la conception constitue un critère déterminant dans le choix d’un tapis de souris ergonomique. Les modèles à surface lisse facilitent le glissement de la souris et des poignets. Ils permettent d’aller plus vite.

    À cet accessoire, il est essentiel d’associer une souris ergonomique (ou souris verticale) ainsi qu’un clavier ergonomique. En effet, ces derniers auront l’avantage d’épouser parfaitement la forme et la position naturelle de vos mains et doigts sans créer de tensions inutiles. Cette association paraît indispensable pour éviter d’éventuels malaises et l’inconfort lié aux troubles musculo-squelettiques. Choisir son tapis de souris et le matériel adéquat est donc primordial.

    Les autres moyens de prévention contre le syndrome de la souris

    Pour prévenir le syndrome de la souris, vous devez introduire certains usages dans vos habitudes de travail sur un ordinateur. De temps à autre, il vous serait très bénéfique de manipuler la souris avec la seconde main. Une autre solution consiste à l’alterner avec un pavé tactile. Par ailleurs, assurez-vous d’utiliser une souris ergonomique dotée d’un trackball. Encore appelé boule de commande, ce dernier se trouve sur la souris et limite considérablement le mouvement répétitif des doigts.

    Si les raccourcis clavier permettent de gagner du temps, ils permettent aussi de se passer de la souris pour certaines actions. Le syndrome de la souris étant principalement causé par des clics continuels, il est conseillé de prendre des pauses par moment et d’alterner avec d’autres tâches.

    Voici également une autre liste de diverses solutions efficaces contre le syndrome de la souris :

  • Éviter de maintenir la main sur la souris quand cela n’est pas nécessaire ;
  • Faire une pause souris toutes les 15 minutes ;
  • Essayer d’utiliser en parallèle des raccourcis souris ;
  • Opter pour un pavé tactile (Trackpad) si cela est possible ;
  • Alterner fréquemment la main de préhension de la souris
  • ;
  • Disposer la main, l’avant-bras et le poignet dans une position alignée afin d’éviter les torsions ;
  • Renforcer les muscles des doigts et du poignet de manière qu’ils soient plus endurants.
  • Au cas où la douleur persistera, il est plus judicieux de consulter un médecin.

    Le traitement médical

    L’installation du syndrome de la souris est de nature silencieuse, c’est-à-dire avec une douleur minime au début, voire négligeable. Pour cette raison, il est préférable de consulter un spécialiste de rhumatologie ou de médecine physique dès l’apparition des premiers signes et symptômes, avant qu’il ne soit trop tard.

    Le Syndrome de la Souris est-il considéré comme une maladie professionnelle ?

    Ce syndrome, tout comme le syndrome du canal carpien, est effectivement reconnu comme étant une maladie d'origine professionnelle. En effet, ces dernières années, les troubles musculo-squelettiques (TMS) ont représenté plus de 87% des maladies au travail, en France. Il est donc possible de bénéficier d'un arrêt de travail délivré par votre médecin traitant. Vous serez indemnisé comme n'importe quelle autre maladie. Il ne faut donc pas hésiter à consulter au moindre doute, afin de limiter l'apparition des risques.

    Consulter un médecin pour guérir le Syndrome de la Souris ?

    Il est possible que le médecin diagnostique et oriente le traitement en fonction des résultats de son bilan. Alors, les soins suivants ne sont pas systématiquement recommandés. Le traitement peut comprendre la prise d’antalgiques et d’anti-inflammatoires essentiellement.

    Un travailleur souffrant d’un syndrome de la souris peut bénéficier d’une attelle d’immobilisation. C’est un appareillage qui consiste à mettre les articulations du poignet et de la main dans des positions neutres. Durant son port, le spécialiste pourrait vous suggérer d’appliquer aussi de la glace sur les surfaces douloureuses.

    Dans certains cas, le médecin juge utile de joindre au traitement des soins de kinésithérapie et/ou d’ostéopathie. Ces thérapies, plutôt manuelles, agissent directement sur les articulations, les muscles et nerfs en souffrance. Au bout d’une série de séances, le patient retrouve une meilleure mobilité de sa main. Le succès des différents traitements n’exclut pas le respect des mesures de prévention, car la récidive du syndrome de la souris n’est pas improbable.

    Laisser un commentaire

    Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés

    Articles récents :

    Voir tous les articles >
    Tapis de souris chauffant avis

    Tapis de souris chauffant : Accessoire utile ou gadget pourri ?

    Le tapis de souris chauffant a récemment fait son apparition sur le marché. Est-ce un accessoire PC réellement utile ? Ou un simple gadget sans intérêt ? La réponse dans cet article.
    Utiliser un tapis de souris antidérapant

    Pourquoi utiliser un tapis de souris antidérapant : tous les avantages !

    Découvrez pourquoi l'adoption d'un tapis de souris antidérapant peut littéralement transformer votre expérience informatique. Plus de confort, plus de productivité !
    Pourquoi et comment choisir un tapis de souris aux bords cousus ?

    Pourquoi choisir un tapis de souris à bords cousus ?

    Découvrez quels sont tous les avantages d'utiliser un tapis de souris aux bords cousus et pourquoi il est essentiel d'en posséder dans votre utilisation au quotidien !